En Savoir Plus

 

 

DIRESOC est un projet d’une durée de deux ans (2018-2020) formulé en réponse à l’appel à propositions VP2017/004 « Amélioration de l’expertise en matière de relations industrielles » (DG Emploi , Affaires sociales et inclusion). Il est co-financé par l’Union Européenne.  Le projet est mené par 9 partenaires issus de 8 pays : l’Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, l’Espagne,  la France, l’Italie, le Portugal et la Suède.

Le projet s’appuie sur divers projets européens précédents dédiés aux liens entre restructurations et dialogue social. Le but du projet DIRESOC est ainsi d’actualiser les connaissances acquises à la lumière des politiques et des pratiques développées au niveau national face à la transformation numérique et ses impacts sur l’emploi et les conditions de travail. En associant les termes « digitalisation » et « restructurations », le projet vise l’ensemble des changements qui, résultant de l’introduction de nouvelles technologies, affectent les salariés tant en ce qui concerne leur emploi que leurs conditions concrètes de travail : suppressions d’emplois (automatisation et robotisation),  créations d’emplois (nouveaux produits et services), évolution des compétences requises,  modalités d’organisation et d’exécution du travail ( nouvelles formes de management,  interfaces homme/machine, etc) voire modifications de la chaîne de valeur (économie des plateformes, économie collaborative, etc.).  Globalement, le projet inclut  donc sous le vocable  « restructurations » une variété d’impacts positifs comme négatifs  sur l’emploi et le travail.